L’actualité artistique par ARTE Generali

ARTE Generali

 

ARTE Generali est aussi un acteur du monde de l’art, en ce sens, nous avons rédigé pour vous une nouvelle rubrique en 5 points clés qui reprennent les principales actualités artistiques à l’approche de l’été 2022. Suivez le lien :

 

  • La Biennale de Venise : après une interruption regrettée de près de trois ans, la Biennale de Venise se réapproprie la scène du marché de l’art. Cette 59e édition de l’évènement phare est plus que jamais marquée par les enjeux contemporains et par l’instabilité socio-politique qui règne : parole donnée aux artistes féminines, avec la mention spéciale du jury pour Zineb Sedira, qui explore la question de la décolonisation dans le pavillon français. On remarque également un pavillon temporaire ukrainien, financé par la Biennale, qui s’érige à quelques mètres du pavillon russe, désert. L’art est plus que jamais un moyen d’expression.

 

j

j

j

j

 

  • Art Basel : Seulement quelques jours après la clôture de Art Basel Hong Kong, Art Basel ouvre ses portes du 16 au 19 juin et devrait accueillir pas moins de 289 galeries. Enfin de retour à son calendrier habituel, l’édition 2022 fut marquée par un grand nombre d’acheteurs en ligne, surtout parmi les collectionneurs asiatiques. Après les derniers mois dramatiques pour les possesseurs de cryptomonnaies et de NFT, on ressent un certain réconfort dans la solide réputation de la foire ; les acheteurs prennent leur temps et cherchent les ‘valeurs sûres’. Enfin, après Miami Beach et Hong Kong, la foire d’art moderne et d’art contemporain s’étendra à Paris avec Art Basel Paris+ en octobre 2022.

 

j

j

j

j

j

j

  • TEFAF : Pour la première fois, la foire de Maastricht s’est tenue en juin dans un format plus resserré qu’à l’accoutumé. Qu’à cela ne tienne, dès l’ouverture, les acteurs privés et institutionnels étaient au rendez-vous permettant aux galeristes de faire de belles ventes. TEFAF c’est l’occasion de faire un plongeon dans l’art des siècles passés, avec son lot de pièce hétéroclites, pour exemple, un incompréhensible calendrier liturgique en bois provenant de San Zeno à Vérone (proposé pour 1,7 million de dollars chez David Crouch). Parallèlement cette édition a permis de mettre à l’honneur l’art africain, quelques trésors archéologiques ou encore la joaillerie.

 

  •  Parmi les 242 marchands, 19 galeries exposent pour la première fois et 6 jeunes galeries européennes sont accueillies par TEFAF Showcase. On compte ainsi 10 nouveaux arrivants français ! Après l'événement en ligne de l'année dernière, ce retour dans le monde concret suscite une réelle excitation pour artistes et collectionneurs.

 

  • Vente record pour la maison de vente Phillips : le 18 mai derniers, 36 lots ont été venus pour une somme totale de 225 millions de dollars. La star du show : une toile de Basquiat de 5 mètres de long, vendue pour 85 millions. Parmi les autres artistes vendus l’on retrouve Yves Klein, Andy Warhol ou Yayoi Kusama. Les excellents résultats des maisons de vente dernièrement montrent que le marché se porte bien et à bien rebondi à la suite de la pandémie.

 

  • L’agenda de la rentrée : A noter dans vos agendas pour se réjouir de la rentrée : Les Journées du patrimoine 2022 auront lieu le 17 et 18 septembre, l’occasion de (re)découvrir musées et monuments historiques publics ou privés sur le thème « Patrimoine durable ». A partir du 15 septembre, Frida Kahlo s’installe au Palais Galliera. L’exposition laisse de côté Diego Rivera et les clichés sur l’icône mexicaine, se penchant plutôt sur une identité construite par son handicap et héritage culturel.  Dans la même lignée, le musée d’Orsay, se propose à partir du 20 septembre de nous faire rencontrer Edvard Munch, dont la riche production artistique s’étend au-delà du fameux tableau « Le Cri ». Une rentrée culturelle en perspective !